Scan des attitudes environnementales au travail

 

Travailler en respectant l’environnement ? C’est possible !

 

 

 

Pourquoi ce questionnaire ?

En 2012, le Bilan Carbone® de l'Institution a été établi. Les résultats ont montré que les déplacements (domicile-travail, domicile-écoles, missions), les consommations de gaz, d'électricité et d’eau, le patrimoine bâti et les repas servis dans les cantines scolaires provinciales représentent une large part des émissions de gaz à effet de serre (GES) de l'Institution.

 

Depuis lors, la Province de Namur s’est engagée à contribuer à l'objectif global de réduction de l'empreinte carbone des activités humaines en réduisant les émissions de GES liées à ses propres activités. C’est la Cellule Environnement qui s’occupe de ce projet et qui s’attache à mettre en place des actions concrètes visant à réduire les émissions de GES des activités provinciales.

 

Partant du principe que commencer par soi-même permet de montrer l'exemple, la Province de Namur se veut être un levier de changement.

 

 

L’un des projets menés : Le COPIL "Plan de réduction CO2 pour le personnel"

Plusieurs agents, issus de divers secteurs provinciaux se sont portés volontaires pour faire partie du comité de pilotage "Plan de réduction CO2 pour le personnel" prévu dans le cadre du Plan Convergences.

 

Un groupe de travail a donc été créé: CARELS Nanou, HUBAUX Anne-France, JÉRÔME Elisabeth, JOYEUX Céline, LALOUX Olivier, MATTHEWS Laurence, PIERARD Eric,  PIRLOT France, RAEYMAEKERS Hubert, SQUERENS Pierre, WANET Lionel.

 

 

La première action du COPIL

Nous lançons aujourd’hui ce "scan des attitudes environnementales au travail" à l’attention des agents provinciaux. C’est un point de départ indispensable pour pouvoir répondre aux objectifs fixés.

 

Pour que nous puissions mener à bien des actions sur les thématiques qui vous tiennent le plus à cœur, votre participation est essentielle. Nous vous demandons donc de compléter ce questionnaire sans détour et avec franchise afin que la démarche soit la plus pertinente possible.

 

 

En pratique

Objectifs du questionnaire :
• identifier les pratiques, les connaissances, les questions, les opinions et suggestions de chacun concernant les matières suivantes : énergie, papier, déchets, alimentation et boissons, eau, mobilité ;
• dégager les thématiques principales sur lesquelles le groupe de travail travaillera dans le futur ;
• sonder l’envie de chacun de passer à l’action.

 

Temps : une quinzaine de minutes.

 

Ce questionnaire n’est pas anonyme. Vos réponses resteront néanmoins strictement confidentielles. Elles ne seront utilisées que pour la génération de données statistiques.